Hier, c'était ton anniversaire

Souvenir d'un jour de misère. Tu n'es plus là, voilà.

J'ai pensé à ta mère qui te pleure plus que tous

Je n'ai pas osé l'appeler, je ne savais plus quoi dire.

Réciter les mêmes banalités qui n'empêchent pas de soufrir

J'ai vécu près de toi de longs moments. Je connais l'histoire et les tourments

Ceux qui forgent d'autant plus l'attachement. Toi le fils inattendu, petit boulversement

Elle ne vit plus maintenant, elle passe le temps. Pas comme avant, tu lui manques tant à ta maman

Retour à l'accueil