http://storage.canalblog.com/75/65/22229/14166337.jpg

 

Mon ennui me donne parfois une sensation de vertige tellement il peut être profond et soudain mais, principalement, il m'afflige. Je me surprends périodiquement dans cet état qui rabaisse alors ma vie à un sentiment d'inutilité totale. On a beau se dire qu'il faut se donner un coup de pied "au cul", qu'il ne faut pas se laisser aller, il reste l'impression  désagréable que l'on s'agite souvent pour rien.

C'est mon combat de longue haleine que d'arriver à me convaincre que l'on est utile à quelque chose et que, tous comptes faits, il aura été utile d'avoir vécu. A y réfléchir, le monde tourne sans nous et se moque bien de notre existence. Même la belle chose de ma vie aurait sans doute vécu si je n'avais pas été là, et c'est bien ... Alors qu'est-ce que j'apporte ? Quoi de plus qu'un chien ou qu'un cheval ?

Je n'arrive pas à passer outre cette question, à être convaincu que sans moi les choses seraient différentes. Je ne fais que me juger trop nul de ne pas mieux vivre. Moment terrible où l'on se regarde en face et où l'on se rend coupable d'ennui...




Retour à l'accueil